A la recherche de la mulette perlière !

A la recherche de la mulette perlière !

La Fédération de pêche des Pyrénées Atlantiques nous a proposé de participer à une étude pour rechercher la très très rare mulette perlière. Cette moule si particulière qui ne peut se développer que dans des milieux de bonnes voir très bonnes qualités !!!!

 

Nous avons bien sûr accepté, car pour nous, connaître cette espèce, c’est mieux connaître nos cours d’eau.
Un exemple : la moule perlière ne peut se développer que si la truite de rivière est présente. La truite est en quelque sorte « la crèche » ambulante des « bébés moules » (on évite les noms scientifiques, on va à l’essentiel) !

 

Et …….nous avons eu l’immense plaisir d’en trouver sur un cours d’eau !

 

Pour ce travail, un grand merci à Charlie PICHON, aujourd’hui spécialisé sur cette espèce et qui a organisé cette rencontre avec d’autres spécialistes venus de Gironde et du Limousin. ( Si vous ne connaissez pas Charlie, c’est notre Monsieur  » effacement de seuils, libre circulation des poissons ».. à la FD64, un travail très important pour nous pêcheurs).
Sylvain Maudou, était là aussi, responsable du programme Source à la FD, il nous a aidé à chercher dans les bonnes zones.

 

C’est donc une excellente nouvelle que l’on puisse avoir cette espèce sur un ruisseau du Pesquit. Ce ruisseau n’est pas alimenté artificiellement par un lac, il méandre, des bois morts sont présents dans l’eau, des sous berges tous les 10 m…etc…

 

Pour les curieux…..la moule est protégée, il est interdit de la manipuler. Pour les « encore » plus curieux,…..il n’y a qu’une perle potentielle que toutes les 1000 moules….et pour ceux qui se disent,…. » Yes je vais chercher les frites »….elle n’est pas comestible. 

 

A très vite pour la suite !
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

*

captcha *