Search

Compte-rendu officiel

 

Concours de pêche du Gabas du 01/07/2017

            Le 01/07/2017 s’est déroulé le premier concours en barque jamais organisé sur le département des Pyrénées-Atlantiques. C’est l’AAPPMA Le Pesquit présidée par François Chenel qui est à l’initiative de cette rencontre entre pêcheurs de carnassiers. Une compétition par équipe de deux qui s’est déroulé sur le lac du Gabas.

Vingt deux embarcations venues du Béarn, mais aussi des landes, des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne se sont défiées au cours d’une journée pluvieuse et venteuse ! Cette météo défavorable pour la promenade, s’est révélée tout à fait indiquée pour la pratique de la pêche des carnassiers en No-kill. De nombreuses perches ont été capturées, mais aussi quelques sandres et brochets.

A 6h30 les premières embarcations étaient déjà en place pour la mise à l’eau. (une mise à l’eau qui a eu lieu sur la Commune d’Eslourenties-Daban). Durant 2 h, les pêcheurs se sont succédés dans le calme et dans une ambiance festive et conviviale bien encadrés par les membres de l’association de pêche du Pesquit et le garde-pêche du lac M. Bugarel. Nous tenons à remercier les pêcheurs qui ont fait preuve de patience et de compréhension.

9h00 : début du concours de pêche.

Rapidement les premiers poissons sont capturés, mais ne sont pas maillés. En milieu de matinée, un équipage prend un avantage sur les autres compétiteurs, il ne sera jamais rattrapé ! Il s’agit de l’embarcation composée de Théodore Martin et Rodolphe Schertzinger qui remporte ce concours avec 8250 points soit 20 perches, 2 sandres et 1 brochet. Bravo à eux !

Voici leur résumé : « Contrairement aux autres, on a mis du temps à trouver une zone où le poisson était bien présent. Une fois la zone trouvée et après avoir compris un peu la topographie du fond, on a pêché en dérive assez rapide sur les points que nous avions repérés. Au début j’ai enchainé les perches à la lame, Théo lui était au souple avec un drop. On pêchait en fonction des échos rencontrés pendant la dérive, à gratter, ou dans la colonne d’eau en fonction de l’activité des poissons, lorsqu’en début d’après-midi, nous avions des échos de sandres tapis sur le fond, d’où le broc et les deux sandres pris. ».

Les deuxièmes du concours avec 2212,5 points, sont des habitués des lieux, ils pratiquent régulièrement sur les lacs de l’AAPPMA le Pesquit et participent à d’autres compétitions. Il s’agit d’un équipage mixte composé de Nadine Vidal et David Marié. Ils ont également réalisé un résumé de leur journée : «  Nous avons fais quelques sorties sur le lac en guise de repérage, elles se sont avérées très peu fructueuses sauf la dernière le jeudi précédent la compétition ou j’ai enregistré la prise de poissons maillés nous avons donc décidé le jour « j » d’explorer cette zone  et surprise à notre arrivé …très peu d échos ! on a attaqué la pêche avec essentiellement des leurres à réaction d’action rapide Jigg métal plomb palette,  drop shot en linéaire.  Les touches s’enregistrent rapidement mais les poissons sont à la limite de la maille.
Déception ! Nadine finalement « drope » une perche de 26.5 après avoir poncé la zone. Le bilan est mitigé et mouillé ! Nous remonterons le long du lit pour ce rendre compte que le fourrage s’est décalé après le refroidissement de l’eau  puis, nous nous remettons à l’ouvrage avec les mêmes méthodes et ferons mesurer 3 perches de plus et un sandre qui nous amènera sur la deuxième marche du podium, inespéré ! Une vraie journée de pêche qui nous a réconcilié avec ce magnifique plan d’eau. Un remerciement à notre partenaire Génération leurres .com, au magasin le petit pêcheur  et Alain Peche pour leur aide toute la saison. Bravo à l’AAPPMA du Pesquit et ses bénévoles, ce fut une réussite.  Et je terminerai en félicitant les grands vainqueurs Rodolphe et Théo, ils ont été tout simplement exceptionnel. À l’année prochaine.».

Les troisièmes du concours sont un équipage des Hautes-Pyrénées, habitués à la  pêche de la perche, il s’agit de Messieurs Grattieri et Moulis qui accumulent 2170 points avec 8 perches maillées et de nombreuses petites non-comptabilisées.

Le plus gros poisson du concours a été capturé par l’équipage « Quantum Spécialist » composé d’Emilie Bagur, et Eric Bagur avec un brochet de 79 cm, ils finiront à la 4ème place. Bravo à Emilie pour cette belle prise et pour ses débuts prometteurs en compétition. La plus grosse perche a été capturée par l’équipe Decla et Sautreuil avec un poisson de 45 cm. Le plus gros sandre a été capturé par la Team Marié/Vidal, avec un poisson mesuré à 68,5 cm.

17 h00 : Fin du concours

18 h30 : La journée s’est terminée par la traditionnelle remise des prix, et nous tenons à remercier à cette occasion tous nos partenaires : la Mairie d’Eslourenties-Daban pour le prêt de la maison de la pêche et de la salle Communale, les magasins de pêche (Le petit Pêcheur à Lons, Didier Pêche à Orthez, Alain Pêche à Pau, Décathlon à Lescar) pour nous avoir fourni des lots, ainsi que Zebco-europe et Quantum. Merci aussi à l’Institution Adour, propriétaire du site, d’avoir autorisé l’organisation de cette manifestation. Et enfin, merci au comité de Gestion du lac composé du Pesquit, de l’AAPPMA de Vic, des Pêcheurs du Lac et des deux Fédérations de pêche 64 et 65 qui ont accepté que l’AAPPMA Le Pesquit mette en place cet évènement.

Un vin d’honneur et un repas sous la forme d’une paella géante concoctée de main de maître par le Président de l’AAPPMA (M.Chenel) bien aidé par son commis du jour M. Jean-Marie Comte, ont clôturé cette belle journée placée sous le signe de la convivialité et du partage.

Nous clôturons donc ce compte-rendu officiel et ce concours 2017, en remerciant tous les participants pour leur état d’esprit irréprochable et leur gentillesse. Ainsi que tous le bénévoles qui ont participé à cette belle manifestation.

Nous vous disons donc à l’année prochaine !

 

logo

 

Ouverture de la pêche des carnassiers sur le Pesquit

La pêche des carnassiers ouvre lundi 1 mai dans les rivières et plans d’eau de deuxième catégorie. Sur le territoire de l’AAPPMA le Pesquit, vous trouverez une offre diversifiée. Les lacs d’Arzacq,  de Cadillon, et du Gabassot, sont bien peuplés en sandres. Les lacs de l’Aubin, du Balaing, de Serres Castet et de l’Ayguelongue ont une population piscicole plus diversifiée avec du brochet, du sandre et de la perche. Les lacs d’Aydie et de Boueilh-Bouilho-lasque sont désormais colonisés par le black-bass (espèce qui doit être remise à l’eau), le sandre y ait également présent. Les adeptes du silure pourront pratiquer sur Castillon et Cadillon. Enfin, le lac de Bassillon-Vauzé dans le Vic-Bilh, réputé pour la pêche des grands carnassiers a une superficie  de 45 hectares,  la remise à l’eau de tous les poissons y ait obligatoire (No-Kill).

 

Hors parcours no-kill,  les tailles minimales légales de captures sont fixées à 50 cm pour le sandre, 60 cm pour le brochet et la remise à l’eau est obligatoire pour le black-bass.

La limitation du nombre de captures est fixée à 3 carnassiers  par jour et par pêcheur dont 2 brochets maximum. Suite au manque d’eau de cet automne l’association a réalisé un effort supplémentaire en empoissonnement pour dynamiser les populations. Des brochets ont été introduits sur les lacs du Gabassot, de Boueilh et de Cadillon ainsi que des black-basss sur Bassillon. Les bassins de production ont permis des alevinages en gardons et rotengles.

L’ouverture de la pêche en embarcation (float-tube et barque) aura lieu le 20 mai. Pour naviguer sur les lacs de l’AAPPMA, il faut être titulaire d’une convention « pêche en embarcation » disponible gratuitement sur le site internet du Pesquit (www.le-pesquit.fr). Pour les pêcheurs en embarcation : la remise à l’eau du brochet est obligatoire, une embarcation ne peut conserver par jour qu’au maximum 2 sandres et 5 perches afin de pérenniser la ressource. Enfin, un concours en barque est en préparation pour le 1er juillet sur le lac du Gabas.

La pose de caches artificielles, l’aménagement et le suivi des frayères, les alevinages en provenance de nos piscicultures commencent à porter leurs fruits. Ce travail réalisé conjointement par les techniciens et les bénévoles du Pesquit est nécessaire au développement des poissons, mais aussi de l’activité pêche de loisir. Si vous désirez participer à ces actions, vous pouvez vous inscrire au 05 59 04 59 36 ou sur notre boite Email à le-pesquit@wanadoo.fr. Pour rappel, le détenteur d’une carte de pêche est tenu de respecter la propreté  des sites, de respecter les propriétés et d’être courtois avec les autres usagers.

L’AAPPMA Le Pesquit vous souhaite une excellente saison du carnassier.

Dans le cadre du programme brigade verte, nous avons réalisé cet automne des travaux de restauration sur des barrages situés sur un affluent du Gabas.

 

Objectif :

  • Rétablir la continuité écologique

 

Lors de nos sorties terrain nous avons pu constater deux barrages infranchissables pour les poissons. Les deux ouvrages sont très anciens, une encoche s’est créée sur chacun d’eux. Malheureusement des embâcles se sont placés sur les deux seuils empêchant la libre circulation des poissons.

Embâcle sur le seuil amont

Afin de permettre à la truite fario d’atteindre les zones de reproduction situées en amont des seuils, avec l’aide de bénévoles nous avons retiré les embâcles situés sur les ouvrages.

 

Barrage Amont après travaux

Barrage Amont après travaux

Barrage aval Après travaux

Barrage aval Après travaux

Evaluation des effets positifs :

 

  • Restauration des faciès d’écoulement naturel

Avant travaux

Avant travaux

Après travaux

Après travaux

  • Réduction de l’envasement

Avant travaux

Avant travaux

Après travaux

Après travaux

  • Restauration de la continuité écologique

Barrage amont avant travaux

Barrage amont avant travaux

Barrage Amont après travaux

Barrage Amont après travaux

 

Quelques photos des travaux :

Caches à poissons sur le lac de Boueilh

 

Le lac de Boueilh d’une superficie de 18 ha est situé sur la Commune de Boueilh-Boueilho-Lasques. Il s’agit d’une retenue artificielle qui a pour vocation, le soutien d’étiage et l’irrigation. Ce plan d’eau connait comme les autres lacs collinaires un fort déficit de la capacité d’accueil dû au manque de caches (absence de bois morts, de souches, d’herbiers, de roches). Afin de valoriser l’activité pêche, et d’accroître la capacité d’accueil sur le site l’AAPPMA Le Pesquit est intervenue dans le cadre du « Programme brigade verte» avec ses techniciens et ses bénévoles.

Type de récifs : buses avec branches de saules.

Type de récif : buses avec branches de saules.

Type de récifs : buses avec branches de saules

Type de récif : buses avec branches de saules.

 

           Positionnement : Sur les bordures de 0.5 à 1.5 m.

          Objectifs : zone de repos et de chasse pour les Black-Bass, abris pour les alevins de toutes les espèces. Support de ponte pour les sandres (branches de saules).

KODAK Digital Still Camera

Type de récif : des buses avec des branches de saules.

KODAK Digital Still Camera

Type de récifs : des buses avec des branches de saules.

        Positionnement :  Des branches de saules ont été positionnés à la verticale et à l’horizontale dans 8 mètres d’eau (niveau du lac plein). Le positionnement à la verticale des branches  de saules permets d’avoir des récifs immergés de 2 à 8 mètres de profondeur.

         Objectifs : Accroître la capacité d’accueil.

Au printemps : –  les poissons vont se positionner dans les couches d’eau entre 2 et 6 mètres aux milieux des branches (profondeurs ou l’oxygène est présent). 

 Les poissons auront donc :

               – Une zone de repos

               – Une zone d’abris pour les alevins

               – Une zone d’alimentation pour les carnassiers

L’été : lors du marnage important (baisse du niveau d’eau). Les caches situées sur les bordures seront à secs. Les poissons pourront se placer dans les récifs les plus profonds encore immergés.
L’hiver : Les poissons blancs et les carnassiers affectionnent les zones profondes. Les récifs situés dans la zone profonde vont être très convoités par un grand nombre d’espèces.

Ouverture de la pêche des carnassiers sur le Pesquit

La pêche des carnassiers ouvre dimanche 1 mai dans les rivières et plans d’eau de deuxième catégorie. Sur le territoire de l’AAPPMA le Pesquit, vous trouverez une offre diversifiée. Les lacs d’Arzacq,  de Cadillon, et du Gabassot, sont bien peuplés en sandres.

sandre87pierre5

Les lacs de l’Aubin, du Balaing, de Serres Castet et de l’Ayguelongue ont une population piscicole plus diversifiée avec du brochet, du sandre et de la perche. Les lacs d’Aydie et de Boueilh-Bouilho-lasque sont désormais colonisés par le black-bass (espèce qui doit être remise à l’eau), le sandre y ait également présent.

SAM_1260

Les adeptes du silure pourront pratiquer sur Castillon et Cadillon. Enfin, le lac de Bassillon-Vauzé dans le Vic-Bilh, réputé pour la pêche des grands carnassiers a une superficie  de 45 hectares,  la remise à l’eau de tous les poissons y ait obligatoire (No-Kill). Hors parcours no-kill,  les tailles minimales légales de captures sont fixées à 50 cm pour le sandre, 60 cm pour le brochet et la remise à l’eau est obligatoire pour le black-bass. Limitation du nombre de captures : 2 autorisés par jour et par pêcheur.

S6301607

         L’ouverture de la pêche en embarcation (float-tube et barque) aura lieu le 21 mai. Pour naviguer sur les lacs de l’AAPPMA, il faut être titulaire d’une convention « pêche en embarcation » disponible gratuitement sur le site internet du Pesquit (www.le-pesquit.fr). Pour les pêcheurs en embarcation : la remise à l’eau du brochet est obligatoire, une embarcation ne peut conserver par jour qu’au maximum 2 sandres et 5 perches afin de pérenniser la ressource. Enfin, un concours float tube est en préparation pour la mi-juin.

La saison s’annonce excellente, les lacs se sont tous remplis avec les pluies hivernales, depuis cinq ans la reproduction des carnassiers se déroule dans des conditions optimales. Les nombreux juvéniles capturé l’année dernière nous laissent imaginer de belles « surprises » pour cette saison. La pose de caches artificielles, l’aménagement et le suivi des frayères, les alevinages en provenance de nos piscicultures commencent à porter leurs fruits. Ce travail réalisé conjointement par les techniciens et les bénévoles du Pesquit est nécessaire au développement des poissons, mais aussi de l’activité pêche de loisir. Si vous désirez participer à ces actions, vous pouvez vous inscrire au 05 59 04 59 36 ou sur notre boite Email à le-pesquit@wanadoo.fr.

L’AAPPMA Le Pesquit vous souhaite une excellente saison du carnassier.

Assemblée Générale élective du 4 décembre 2015

Compte rendu :

1- Accueil (présentation des modalités des élections pour la période 2016/2020)

2- Présentation des candidats (22 candidats au CA du Pesquit)

3- Résultat du vote : 

Election du CA : 43 votants

Cazauba Alain, 38 voix, élu

Chenel François, 37 voix, élu

Guirauton Stéphane, 35 voix, élu

Dupèbe Jean, 34 voix, élu

Barrau André, 32 voix, élu

Bourdallé Vincent, 31 voix, élu

Leroy Christophe, 31 voix, élu

Bordenave Alain, 30 voix, élu

Pinéda Bernard, 30 voix, élu

Pouchette gérome, 29 voix, élu

Maître Stéphane, 27 voix, élu

Paris Vincent, 26 voix, élu

Lanouilh Jacques, 25 voix, élu

Lefèvre Nicolas, 24 voix, élu

Thiou Jean-Gabriel, 23 voix, élu

 

Dartau André, 14 voix

Barbonneau Hervé, 12 voix

Chanardie Stéphane, 12 voix

Lefèvre Kathleen, 12 voix

Loustaunau Hervé, 11 voix

Marié David, 10 voix

Adau Georges, 5 voix

Election du Bureau :

Président : Jean Dupèbe

Vice Président : Bernard Pinéda

Trésorier: André Barrau

Secrétaire: François Chenel

Trésorier adjoint: Alain Bordenave

Secrétaire Adjoint: Jacques Lanouilh

Membre du Bureau: Stéphane Maître

Election des Délégués à la Fédération de pêche 64 :

Dupèbe Jean,  élu de droit (Président)

Cazauba Alain, 23 voix, élu

Chenel François, 23 voix, élu

Barrau André, 19 voix, élu

 

Bordenave Alain, 16 voix

Dartau André, 10 voix

 

Candidats au Conseil d’Administration de la Fédération de pêche 64 :

Dupèbe Jean

Dartau André

 

Fin de l’Assemblée Générale et apéritif dînatoire.

 

 

L’AAPPMA Le Pesquit gère trois étangs de production.
Chaque année les étangs sont empoissonnés en début d’hiver, vidés puis pêchés à l’automne et laissés en à sec pendant un mois.

Avec l’aide d’une équipe de bénévoles, nous avons procédé à la vidange de notre premier étang de production d’une superficie inférieure à l’hectare.

photo (4) photo (3)

 

L’an passé, nous avions essayé de produire du brochet, malheureusement sans résultat ceci malgré la pause de plusieurs frayères, qui ont été rapidement détruites par les ragondins. Ayant un déficit de frayères naturelles sur l’étang notre opération n’avait que très peu de chance de fonctionner.

Pour 2015, l’AAPPMA le Pesquit a donc choisi de produire principalement des poissons blancs. Les frayères artificielles étant déjà en place, le résultat devrait être au rendez-vous.

photo (7) photo (1)

 

Les Résultats :
– Gardons 208 kg
– Ables 2 kg
– Brêmes 80 kg
– Carpes 9 kg
– Sandre 2.5 kg
– Tanches 600 grammes
– Black-Bass 4 kg
– Perches 20 kg

Les poissons ont été répartis sur les plans d’eau de Doazon et de Castillon.

photo photo (6)

 

Nous remercions les bénévoles présents pour cette opération. Prochaine manifestation le samedi 26 septembre pour réaliser l’aménagement de caches à poisson au lac du Balaing (Navailles-Angos).

Pour toute inscription nous contacter par e-mail : le-pesquit@wanadoo.fr.

 

La pêche en embarcation a débuté le 01/06/2015. Nous vous rappelons que « la convention embarcation » est obligatoire et disponible en ligne sur ce site (réglementation pêche puis convention embarcation). Toutes les embarcations sont concernées du float tube au bassboat. Les plans d’eau praticables en embarcation sont les suivants : Le Balaing, Corbère, Cadillon, Castillon, Garlin, Bassillon et Boueilh-Boueilho-lasque. Merci de conserver les sites propres, et de garer correctement vos véhicules et vos remorques dans les parkings. Rappel: il est interdit de stationner dans l’enceinte des lacs lorsque les niveaux sont bas. Le lac de Bassillon est un parcours No-Kill. Pour le brochet et le black-bass : remise à l’eau obligatoire.

embarcation

Comme chaque année, une classe de seconde du Lycée Agricole de Montardon a participé aux « Initiatives Océanes », un programme de nettoyage des plages, berges de lacs et de cours d’eau d’ envergure internationale, organisé par « Surfrider Foundation » chaque printemps.
Lundi 23 mars 2015, les 32 élèves de Seconde 4 accompagnés de 2 enseignants du module EATDD (Ecologie, Agronomie, Territoire et Développement Durable) et d’un Assistant d’Education , ont été accueillis par Pierre Lagarde et Bernard Pinéda, représentants de l’AAPPMA le Pesquit (Association Agréée de Pèche et de Protection des Milieux Aquatiques) « Le Pesquit d’Arzacq » qui assure la gestion du Lac de l’Ayguelongue situé sur la commune de Momas.
Avant de commencer la collecte, Bernard Pinéda a rappelé les rôles d’une AAPPMA, les origines des différentes pollutions visibles et invisibles et l’importance de conserver un milieu naturel aquatique exempt de déchets.
L’après midi a été bien employé, puisque au terme d’un tour du lac de 2 heures, 1,5 mètre cube de déchets en tout genre (bouteilles en verre et en plastique, canettes en alu, bidons, chiffons, chaise de camping, emballages divers…) a été ramassé !

SDC12059 (2)

L’opération, reconduite chaque année depuis 6 ans, aboutie à la collecte d’un volume de déchets qui ne diminuent pas. Souhaitons que les élèves ayant participé de bon cœur à cette action prennent conscience des enjeux et fassent des émules autour d’eux.

Les deux lacs du Balaing sont situés sur les communes de Navailles-Angos et Argelos. Le grand lac à une superficie de 40 hectares et le pré-lac une superficie de 3 hectares.

Qu’est-ce qu’un parcours coins de pêche?

Il s’agit d’un site de pêche qui a bénéficié d’aménagements particuliers répondant à des critères nationaux précis. Ces équipements permettent aux pratiquants de s’adonner à la pêche dans les meilleures conditions en fonction de leurs attentes. Ces parcours sont de véritables outils d’animation, de communication et de valorisation  touristique contribuant au développement économique local.

Sur le grand lac une mise à l’eau de 35 mètres de long a été réalisée au niveau du parking du milieu.

Mise à l’eau

                                En travaux                                                                                               Après travaux

   Photo 009 bis

          Photo 011 bis
   
                 

 

Deux  panneaux signalétiques sont situés sur les deux parkings du lac. Sur les panneaux sont indiqués toutes les espèces de poissons présents sur le lac, la réglementation pêche  et une cartographie. Le panneau à pour but d’informer et de sensibiliser les pêcheurs et les promeneurs sur la réglementation pêche (parcours carpe de nuit depuis le 1er janvier 2014) et sur la protection du milieu aquatique.

photo

Pour permettre l’accès au pré-lac la route qui n’était plus praticable a été entièrement goudronnée sur 650 mètres.

Un nouveau ponton Handi-Pêche est situé sur le pré-lac. Le site est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite avec 1 place de stationnement adaptée. Le ponton adapté et sécurisé propose des équipements annexes accessibles : table de pique-nique, poubelle et toilette sèche.

Ponton Handi-pêche et toilette sèche

 

   Ponton du balaingbis
           Photo 017bis   
                 

 

Afin de  valoriser au maximum le site l’AAPPMA Le Pesquit a décidé de créer un parcours pêche à la truite sur le pré-lac. Des postes de pêches ont été réalisé afin d’accueillir de nombreux pêcheurs.

 

   Photo 048 bis                Photo 040 bis                 

 

Deux lâchers de truites seront réalisés pour le samedi 04 avril et le samedi 18 avril (buvette+grillades). Pour pratiquer la pêche sur le pré-lac ticket gratuit vous sera délivré chez nos dépositaires.

Le projet est pratiquement terminé, en fin d’été des caches à poissons seront placées dans le grand lac pour clôturer le projet.

Coûts des travaux HT:

– Ponton Handi-Pêche (ponton, stationnement, Mobilier adapté, sentier adapté) :20 200 €

-Accès pré-lac (route goudronnée sur 650 mètres) : 30 000 €

– Toilette sèche : 20 000 €

– Mise à l’eau 11 000 €

– Mobilier (Tables bancs en béton, Signalétique d’information coin de pêche, Panneau d’accès):

5000 €

-Caches à poissons : 1000 €

Coûts total :87 200 €

 

L’AAPPMA Le Pesquit tient à remercier la Mairie de Navailles-Angos pour son investissement financier dans le projet.